Home > Actualités

Colloque 25-26 mars à l’INED, Paris

Allaitement et pratiques de sevrages, approches pluridisciplinaires et diachroniques

Cette manifestation réunit de jeunes chercheurs et des collègues plus confirmés autour des questions de l’alimentation des enfants, depuis les premières minutes de leur vie jusqu’à leur sevrage complet.


Le colloque a lieu à Paris au siège de l’INED, 133 Bd Davout, 75020 Paris (entre la porte de Montreuil et la porte de Bagnolet). Entrée libre, mais il faut s’inscrire (auprès d’Aurélie Méloute : aurelie.meloute@ined.fr).

PROGRAMME

MARDI 25 MARS 2014

• 9h00-9h30 ACCUEIL • 9h30-9h45 Ouverture du colloque par Chantal Cases, directrice de l’Ined et Françoise Le Mort, directrice adjointe scientifique de l’INSHS • 9h45-10h30 Conférence inaugurale Marie-France Morel, L’allaitement dans l’histoire : un parcours iconographique • 10h30-11h00 PAUSE CAFÉ

SESSION 1 Incidence des pratiques d’allaitement et de sevrage sur la santé • 11h00-11h30 Rucker C., Le syndrome de Robin ou l’impossible allaitement • 11h30-12h00 Kersuzan C. et al., Les déterminants socioculturels de l’allaitement en France. Une analyse de la cohorte Elfe • 12h00-12h30 Peneau S. et al., Allaitement et masse grasse à l’âge adulte : prise en compte de nouveaux facteurs confondants • 12h30-14h00 PAUSE DÉJEUNER • 14H00-14h30 Rovillé-Sausse F., Diversité culturelle, allaitement maternel et développement corporel de l’enfant • 14h30-15h00 Nicklaus S., Allaitement et diversification alimentaire : un voyage dans un monde sensoriel • 15h00-15h30 Bourbou C., Feeding the Byzantine Child : Foodstuff and Health Complications • 15H30-16h00 Dubois C. et Rossier L., Lait maternel à bouillie ? La question de l’allaitement et du sevrage du nourrisson gréco-romain • 16h00-16h30 PAUSE CAFÉ • 16h30-17h00 Foehr-Janssens Y., Solfaroli D., Présentation du projet “Lactation in History”

MERCREDI 26 MARS 2014

SESSION 2 Diversité des pratiques alimentaires adoptées envers les jeunes enfants • 9h00-9h30 Herrscher E. et Kaupova S., Pratiques d’allaitement et de sevrage au Moyen-Âge et à l’Époque moderne en Europe à partir d’archives ostéoarchéologiques • 9h30-10h00 Foehr-Janssens Y., Venturi C et Roux Brigitte, Les mots et les motifs de l’allaitement : représentations sacrées et profanes du sein nourricier au Moyen-Âge • 10h00-10h30 Waters-Rist A.L., Non-Cereal Based Weaning Foods and Infant Feeding Patterns in Forager Populations : A Case-Study from Ancient Foragers from the Lake Baikal Region of Siberia • 10h30-11h00 PAUSE CAFÉ • 11h00-11h30 Tymula S., « Seins d’ivoire et de pierre » : allaitement et maternité à la Préhistoire • 11h30-12h00 Acosta MF et Candau J., Le don du colostrum : pratiques et représentations, étude de cas de certaines accoucheuses traditionnelles de l’Amazonie équatorienne • 12h00-12h30 Naoko Horii, Determinants of early initiation of breastfeeding and possible effects of behavior change communication interventions in Niger • 12h30-14h00 PAUSE DÉJEUNER • 14H00-14h30 Candau J et Verguet C., Le don et la consommation néonatale du colostrum : pratiques et représentations (France) • 14h30-15h00 Chautems C., Les temporalités de l’allaitement : des normes médico-institutionnelles à l’expérience des mères • 15h00-15h30 Rollet C., Le sevrage, un moment clé pour les mères, les industriels et la puissance publique. Pratiques et discours en France au tournant du XXe siècle • 15H30-16h30 DISCUSSION GÉNÉRALE • 17h00-18h00 CLÔTURE DU COLLOQUE

Ce thème de recherche répond à une préoccupation importante dans toutes les sociétés, d’hier comme d’aujourd’hui. Les pratiques d’allaitement et de sevrage, outre leurs dimensions physiologiques et culturelles, ont des incidences sanitaires notables pour l’enfant et pour la mère et des impacts démographiques avérés. La survie des nourrissons et le renouvellement des générations qui en dépend ont longtemps été obérés par des comportements alimentaires inappropriés et un défaut d’hygiène parfois criant. Ce premier colloque propose de dresser un bilan de nos savoirs, quels que soient les angles d’approche, les terrains d’étude, les matériaux ou les périodes considérées. Il se veut résolument pluridisciplinaire et diachronique, car sa problématique implique autant les sciences humaines et sociales que les sciences médicales. Ainsi, une grande attention sera portée à la diversité des pratiques d’allaitement et de sevrage dans le temps et dans l’espace, ainsi qu’à l’incidence que les divers modes d’alimentation des jeunes enfants peuvent avoir sur leur santé et celle de leur mère. Si nos connaissances pour les sociétés anciennes ou les populations indigènes sont essentiellement produites par les historiens et les ethnologues, d’autres sources documentaires existent, en particulier celles contenues dans les milliers de squelettes humains issus des fouilles archéologiques. Ainsi, l’une des originalités de ces rencontres sera de mettre en lumière les apports de la bioanthropologie à ce champ disciplinaire. Les techniques récemment développées permettent de prolonger notre exploration dans le temps long, de nuancer parfois les informations fournies par les textes anciens et surtout d’aller en terra incognita, au-delà des périodes historiques.

Documents joints

Document
PDF – 465 ko